Mot-clé - cyber répression

Fil des billets - Fil des commentaires

29mai

Stuxnet, Duqu ... Flame !

208193539.png

Après Stuxnet et Duqu, un nouveau vent de panique souffle dans l'nivers de la Cybersécurité, et bien sûr de la cyber-défense. Un nouveau virus, macro-virus devrions-nous dire est apparu. Enfin apparu, c'est inexact puisque'il sévirait en toute discrétion depuis 2 ans au moins. Découvert il y a quelques jours par Kaspersky suite aux demandes d'investigation de l'union internationale des télécommunications, celui-ci possède à première vu des caractéristiques intéressantes:

  • Une remarquable furtivité donc (durée des sévices estimée à 2ans au moins), avec possibilité d'être commandé et effacé à distance
  • Mouchard complet utilisant micro-capture d'écran-keylogger[1]; les données sont envoyées ensuite par Internet.
  • Environnement de développement permettant a priori de reprogrammer à la volé n'importe quelle outil avec notamment une machine virtuelle; cela confère une évolutivité au virus.
  • Du coup le virus n'est pas très léger: il pèserait donc dans les 20Mo ! (à comparer avec les 0,5mo de Stuxnet); si la comparaison de complexité ne peut se réduire à une comparaison de taille[2], l'architecture (représentée dans le schémas illustrant ce billet) est particulièrement complexe.
  • Contamination/Propagation par phishing,Web / clé USB; réseau local
  • Enfin et surtout un contamination très ciblée géographiquement:

208193524.png

Finalement, Flame apparaît comme un cyber-mouchard particulièrement évolué.

Cette nouvelle découverte est peu étonnante, combien d'autres virus, produits de la cyber-guerre sont à découvrir ? Cette fois-ci cependant, la source paraît identifiée; en effet, le ministre israélien des affaires stratégiques Moshé Yaalon a déclaré "Il est justifié, pour quiconque considère la menace iranienne comme une menace significative, de prendre différentes mesures, y compris celle-là, pour la stopper [...] Israël est en pointe dans les nouvelles technologie et ces outils nous offrent toutes sortes de possibilités"[3].

Laissons à présent les équipes de Kaspersky décortiquer le virus pour en savoir plus sur l'état de l'art en terme de cyber-arme. Bien que nous ne connaissions pas les données qui ont pu être extraites, et donc l'efficacité d'un tel programme, il est évident que la panoplie à disposition de la fonction "connaissance et anticipation" s'étoffe. Peut-être une leçon pour le futur livre blanc de la défense et sécurité nationale ?

NB: Les images illustrant ce billet appartiennent à kaspersky, voir ce lien pour de plus amples informations.

Notes

[1] Dispositif permettant d'enregistrer ce qui est tapé sur un clavier

[2] notamment à cause du fait que Flame contient de nombreuses librairies additionnelles lui permettant d'effectuer de la compression ou des manipulations sur les bases de données

[3] source ici

06avr.

Vague répressive sur les réseaux sociaux chinois

Flag_of_China.pngLa chine s’est encore illustrée ces derniers jours dans le contrôle d’internet. A la suite de rumeurs propagées par les réseaux sociaux locaux QQ, et Weibo[1], l’autorité de contrôle d'internet a suspendu les commentaires jusqu’au 3 avril. L’internet chinois est d’ores et déjà parmi les plus contrôlés. Des sites comme Youtube, Facebook, ou le service Twitter sont inaccessibles. Cette fois, le pouvoir a tenté de bloquer des rumeurs de «coup d’état» à la suite du limogeage de Bo Xilai, un cadre du parti qui prétendait au pouvoir suprême, et de messages faisant état de coup de feu et de mouvements de blindés à Pekin.

Depuis la fin de l’année, les autorités ont ordonné aux utilisateurs de Weibo de s’inscrire sous leur identité réelle, coupant court à toute possibilité de pseudonyme, et donc à l’anonymat.

Il est marquant de noter que l’agence Chine nouvelle a fait état d’une campagne baptisée «Brise de printemps» pour désigner une opération de cyber-répression depuis février; le bilan fait état de l’interpellation de 100 suspects, de la suppression de 200.000 messages et l’avertissement de 3000 sites.

Cette "brise" amènera t-elle de la douceur, ou du ressentiment ?

Note

[1] 300.000 utilisateurs

Lire la suite