28juil.

Les capacités industrielles critiques

Du fait du cycle électif, le Sénat a bénéficié cette année de davantage de temps et de recul pour élaborer ses réflexions autour de notre politique de défense. Le mois de juillet a vu plusieurs rapports d'information parlementaires dont le rapport dit "Bockel" sur la cyber-défense. Un autre rapport, passé plus inaperçu, mais également intéressant (surtout à la veille d'une nouvelle loi de programmation militaire) porte sur les capacités industrielles souveraines - capacités industrielles militaires critiques.

On se souvient que dans le livre blanc sur la défense et la sécurité on pouvait lire qu'au rang des "priorités technologiques et industrielles découlant des objectifs stratégiques de la sécurité nationale à l’horizon 2025" figurait:

Secteur de la sécurité des systèmes d’information Le développement des menaces sur les systèmes d’information et les réseaux implique de disposer de capacités industrielles nationales solides permettant de développer une offre de produits de sécurité et de cryptologie totalement maîtrisés au niveau national. Ces capacités sont aujourd’hui insuffisantes et dispersées. La France établira une stratégie industrielle, permettant le renforcement de capacités nationales de conception et de réalisation dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information.

La parution de ce rapport est donc l’occasion de s’interroger sur les capacités dont dispose la France pour faire face au défi d'un domaine à la très haute technicité, et donc à de fortes exigences en terme de stratégie industrielle et de capacité de recherche et développement.

Lire la suite